République Tunisienne

République Tunisienne

Ministère du Commerce

Les résultats de l’essai comparatif sur les Gaufrettes goût chocolat

Les résultats de l’essai comparatif sur les Gaufrettes goût chocolat

 

COMMUNIQUE

 
Dans le cadre de la mission qui lui a été octroyée de part sa loi de création, l’Institut National de la Consommation réalise les essais comparatifs sur les produits.
Après avoir publié les résultats de deux essais auparavant, l’un sur le lait stérilisé demi-écrémé et le deuxième sur les biscuits fourrés chocolat, l’INC publie aujourd’hui, 25/06/2015 son troisième essai sur les gaufrettes goût chocolat. 
Les critères qui ont été retenus pour la réalisation de l’essai sont les suivants :
- L’étiquetage,
- la matière grasse,
- Le pourcentage d’acides gras saturés dans la matière grasse,
- Les acides  gras trans dans 100g de produit, 
- Les protéines, 
- Les sucres ajoutés, 
- La valeur calorique, 
- Le cacao
- Le sel
 
Les résultats :
- L’analyse des gaufrettes a démontré l’absence d’Aflatoxines, d’Ochratoxines A, de résidus de pesticides, de métaux lourds et de PCB, dans les échantillons analysés.
- La comparaison entre les différentes marques montre qu’ils sont très proches au niveau de l’appréciation globale. Aucune marque n’a été notée « Médiocre » ou « Très Bon ». 
- Toutes les  références sont classées dans la catégorie « satisfaisant », par contre des différences sont observées au niveau des résultats par critère choisi., 
- Les résultats de l’analyse montrent qu’une marque chère n’est pas synonyme de qualité.
- A travers les pondérations des critères de l’analyse une importance à été donnée à l’étiquetage nutritionnel, malgré qu’il est optionnel selon l’arrêté relatif à l’étiquetage des denrées alimentaires préemballés du 03 Septembre 2008,. Cette mention confirme que les essais comparatifs ne sont pas un contrôle de conformité, mais la recherche de la performance.
Recommandations :
- A travers cet essai comparatif, l’INC appelle encore une fois à rendre l’étiquetage nutritionnel obligatoire, qu’il y est ou non une allégation afin de faire valoir les droits des consommateurs à une information claire et utile sur les produits, capable de les orienter vers des  choix judicieux et avertis selon leurs besoins.
- L’INC appelle aussi à une réflexion profonde autour de l’interdiction ou la limitation de l’utilisation des acides gras trans dans les produits alimentaires à l’instar de certains pays tel que le Danemark, le Canada et les Etats Unis. 
- L’INC  appelle le consommateur à réduire, tant que possible, la consommation des produits très gras, très sucrés et/ou très salés. Les résultats de cet essai comparatif sont un outil pour orienter son choix. 
 
Date de publication: 
25/06/2015
Auteur: 
INC